Révision de népalais

Le népalais est une belle langue qui (je trouve) est basée essentiellement sur de la phonétique. C’est pour cela qu’il est important dès le début de bien comprendre l’alphabet et chaque son qui est associé à chaque lettre. Tout en sachant qu’il y a 36 consonnes, cela fait beaucoup  à retenir !

Dans mes premiers mois d’apprentissage, j’avais du mal à faire la différence entre un RA et un RHA ou un KA et un KHA, tout est souvent dans le ton ou dans l’inspiration ou encore un son court ou un son nasal. Cela m’a donc pris quatre mois pour bien connaître l’alphabet, à savoir que je prenais deux heures de népalais par jour, soit 144 heures. La patience est donc d’or mais quand cette base est bien maitrîsée alors on est sûr de bien écrire sa phrase !

Ci-dessous un extrait du livre écrit par mon « Guru Ji » (un super professeur avec une moustache blanche, enseignant à Biswa Bhasa university).

IMG_3198

IMG_3195

Un extrait ci-dessus de mon cahier avec un petit texte du chapitre 13, l’histoire du corbeau, une histoire que les enfants apprennent à l’école en classe de CE1; peut-être une équivalence des fables de la Fontaine à la népalaise sans le fromage !

Les mois sont passés vite pendant cet apprentissage et cela m’a permis de mieux comprendre les réunions et les discussions avec les artisans. Bien entendu, pour rigoler aussi et tisser des liens, c’est important.

Alors pourquoi cet article s’intitule « révisions de népalais » et bien parce que je vais retourner au Népal dans un mois tout juste ! J’ai donc repris mon cachier en essayant de relire doucement mot par mot.

Comme disait mon Guru Ji, tu peux parler le népalais classique que l’on apprend dans les livres et le népalais « sosto » (pauvre en népalais), qui est plus direct, qui va à l’essentiel. De mon point de vue, et avec ma moyenne de 8 heures par semaine, je suis toujours restée au vouvoiement  du « tu » : tapaï, pour ne blesser personne et parce que c’était plus simple aussi !

Une fois là-bas, je pense plus me focaliser sur le parler que l’écriture. Entre nous j’espère ne pas tout avoir oublié et cela reviendra avec le naturel. Si vous souhaitez vous aussi apprendre le népalais, vous pouvez me laisser un message et je pourrai vous orienter selon votre besoin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s